7 questions fréquentes sur la création d'une Unité Centrale de Stérilisation

Jörgen Alstberg est chef de projet en charge des projets complexes au service Aménagement de Getinge Infection Control. Il explique que l'objectif de Getinge est d'améliorer la sécurité du patient en réduisant le risque de contamination, en augmentant l'efficacité et en diminuant le coût de manipulation des instruments. Cinq dessinateurs travaillent dans le service d'aménagement en Suède et créent chaque jour une Unité Centrale de Stérilisation. Dans le monde, Getinge n'emploie pas moins de 20 dessinateurs.

Voici les conseils du spécialiste Jörgen :

Q1. Quel est le meilleur endroit pour installer une Unité Centrale de Stérilisation dans un hôpital ?
Le service de chirurgie est normalement le premier client de l'Unité Centrale de Stérilisation. Il est impératif que des flux de travail efficaces existent entre les deux. Si possible, nous recommandons de prévoir une nouvelle Unité Centrale de Stérilisation à proximité du service de chirurgie, au même étage ou à l'étage directement inférieur ou supérieur. Dans l'un ou l'autre de ces cas, des montes-charges doivent être installés pour transporter le matériel entre les étages. Préférablement, il en faut un pour les ustensiles sales du service de chirurgie et un pour les ustensiles stérilisés de retour au service. Cela permet de créer le flux le plus efficace, d'utiliser moins d'instruments et de transporter les ustensiles de manière sûre et hygiénique.

Q2. Combien d'espace faut-il pour installer l'Unité Centrale de Stérilisation ?
C'est difficile à dire car chaque cas est unique. Il n'existe aucune norme internationale quant à l'aménagement d'une Unité Centrale de Stérilisation. Getinge Infection Control traite avec des clients à l'échelle mondiale et a l'habitude de s'adapter aux diverses directives nationales. Dans les hôpitaux, le nombre de lits était généralement un critère d'aménagement, mais aujourd'hui avec la pratique de plus en plus répandue de la chirurgie de jour, il faut considérer l'activité dans sa globalité. Le nombre d'interventions et leur répartition dans les services cliniques offre une première vue d'ensemble des conditions d'aménagement. Par exemple, un centre orthopédique nécessitera davantage d'espace et de capacité de production qu'un hôpital général. Contactez-nous pour obtenir une estimation de la superficie nécessaire.

Q3. Comment peut-on déterminer la capacité nécessaire en termes d'équipement pour l'Unité Centrale de Stérilisation ?
Il faut prendre en compte plusieurs facteurs déterminants dans l'évaluation des besoins en capacité. Il faut connaître le nombre annuel d'opérations chirurgicales (par service clinique, puisque le nombre de trousses/intervention varie conséquemment), le nombre de lits d'hôpital et les horaires de travail de l'Unité Centrale de Stérilisation. Il faut également connaître le type de supports d'éléments utilisés dans l'Unité Centrale de Stérilisation. La taille privilégiée des supports d'éléments (ISO, SPRI, DIN ou autres) influe sur le choix d'autolaveurs et de stérilisateurs, ainsi que sur les options de transport et l'équipement de stockage. L'usage de pansements réutilisables augmente également la charge de travail des stérilisateurs. Une fois ces facteurs identifiés, nous pouvons vous aider à calculer les besoins en équipements à l'aide de notre outil OPTIMIZER.

Q4. Quelles sont vos recommandations pour l'aménagement détaillé de l'Unité Centrale de Stérilisation sur le plan du matériel et des effectifs ?
Les ustensiles doivent être transporté dans un mouvement allant de l'avant. Nous recommandons des solutions à trois zones et deux barrières qui sont communément admises à l'échelle internationale. Les deux barrières forment une séparation physique entre les zones sales, propres et stériles. La première prévoit un accès aux autolaveurs et la seconde un accès aux stérilisateurs. Le vidage de l'autolaveur côté propre permet d'éviter la recontamination des ustensiles par le personnel. La seconde barrière évite de mélanger le matériel propre et stérile et limite le passage des ressources humaines entre les zones. L'aménagement de l'Unité Centrale de Stérilisation selon un mouvement allant de l'avant, y compris de barrières physiques, favorise une gestion efficace des procédures de travail et réduit le risque d'actions non conformes du personnel.

Unité Centrale de Stérilisation

Q5. Que recommandez-vous en termes de caractéristiques ergonomiques et d'aménagement ?
Pour tirer pleinement parti de vos ressources et réduire les risques pour votre personnel, il faut par exemple tenir compte de facteurs comme la lumière du jour, la flexibilité, le bruit et la sécurité. Lors de l'agencement, il est impératif que la lumière du jour pénètre dans les principales zones de travail, comme les sanitaires et la zone d'inspection et d'emballage. Des tables et chariots à hauteur réglable améliorent l'environnement de travail pour le personnel. Lors de l'installation d'un chariot de lavage pour le traitement de matériel comme les chariots, il est important de le monter dans une fosse pour éviter de devoir installer une rampe inclinée. La gestion quotidienne des produits chimiques peut être allégée en installant un système de dosage central automatique. Il améliore la sécurité et l'ergonomie dans les tâches quotidiennes. Des systèmes d'automatisation pensés pour l'utilisateur augmentent la productivité tout en réduisant au maximum les embouteillages, les manipulations et le risque d'erreur humaine.

Q6. Quels types d'utilitaires doivent être considérés dans l'aménagement ?
L'Unité Centrale de Stérilisation peut être un environnement complexe à agencer, puisque différents supports y sont intégrés. Les autolaveurs et stérilisateurs peuvent être chauffés grâce à un système électrique ou au moyen d'un dispositif à vapeur. La méthode utilisée a une incidence sur le type d'alimentation installée sur les appareils. Les autolaveurs, les stérilisateurs et la charge génèrent de la chaleur qui se dégage dans l'environnement de travail. Une ventilation efficace doit donc être étudiée lors de la phase d'agencement. Nous fournissons les symboles AutoCAD et Revit (BIM) pour notre gamme complète de produits. Les symboles BIM comportent des informations sur les points de raccordement qui aident les architectes et les techniciens à simplifier l'agencement.

Q7. Faut-il penser à autre chose ?
Oui. Par exemple, la sécurité du patient étant devenue une priorité, de nombreux clients demandent des solutions de traçabilité que Getinge Infection Control offre grâce à l'outil T-DOC. Il s'agit non seulement de mesurer les résultats, mais aussi de les documenter et de réaliser l'assurance qualité. Les solutions de traçabilité nécessitent d'autres équipements, tels que des postes de travail pour lire les code-barres, etc. N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur notre système de traçabilité.